• Mélilot fleur-cuillère

      Pour cette troisième Mélilot, la sélection du tissu s'est encore une fois trouvée croiser le chemin de Selenz,  puisque c'est elle qui m'a sonné les cloches lorsque Spoonflower a organisé sa semaine de frais de ports gratuits en octobre dernier. L'occasion de faire transiter immédiatement une obole reçue de la daronne de Monsieur (c'est sympa mais depuis quand les belles mères non officielles envoient-elles des chèques d'anniversaire ?) et de tester les imprimés qui me faisaient envie depuis un moment. Sauf qu'il a fallu se décider et c'est finalement le motif 4'' Boone fall floral coloris deep purple de la prolifique shopcabin qui a été élu en Organic Cotton Sateen Ultra puisque je projetais d'en faire un chemisier. Je ne sais plus combien de temps il a mis à arriver (paye ta review de merde), de mémoire 10 à 15 jours.

      J'ai été assez déçue à la réception du coupon car plutôt que teint, on aurait dit que le tissu avait été enduit, j'ai même fait couler de l'eau dessus pour voir si c'était imperméable (même pas). L'intérêt du satin étant la douceur de sa face endroit, c'était...ballot.

    Mélilot fleur cuillère

    C'est les vacances : pas de raccord entre les pans

      Après que le coupon soit resté un moment sur la pile du bureau (une des efficaces mesures anti-achat : les tissus fraîchement acquis sont laissés dans mon champ de vision pour me rappeler de leur faire un sort au lieu de penser à autre chose), j'ai fini par choisir de le transformer en une Mélilot dont je venais de voir qu'elle pouvait s'accomoder d'un tissu peu fluide. J'ai coupé la même taille que la 2eme Mélilot verte : 40 avec modifications encolure et courbe de hanches, avec un chouille plus de place aux épaules. Les pièces ont tenu dans le mètre commandé.

    Mélilot fleur cuillère

    Bon ok on voit le petit oiseau, j'aurais ptêt du garder au moins du 41 en bas des hanches...

      Je l'ai cousue pendant la canicule de juin et ai été un peu catastrophée de la sensation de confinement ressentie une fois enfilée en comparaison du T-shirt en lin fin, tellement on sent que le tissu très dense fait obstacle à l'air et à l'humidité corporelle. Reportée en temps estival classique la sensation est bien moindre, mais mieux vaudra renoncer à cette version en cas d'enjeu thermorégulateur sous peine d'autocuisson.

    Mélilot fleur cuillère

    "Fuir la chaleur parisienne"

      Le masochisme étant l'un des traits constitutifs d'une blogueuse porte-manteau prête à tout pour avoir ses photos, c'est bien sûr le jour d'un record de chaleur normand qu'elles ont été prises.

    Mélilot fleur cuillère

    Même si vous n'aimez pas les fleurs, avouez que c'est une variation bienvenue des imprimés trop vus !

      Notons que, et c'est important de le signaler car je me suis laissée lire que ça n'avait pas toujours été le cas, je n'ai pas eu d'éclaircissement du tissu à déplorer en quatre lavages à 30°C, et les piqures des zones que j'ai du découdre n'ont pas laissé de points blancs (par contre je m'apitoie parce que j'ai tiré deux fils au niveau des boutonnières et que ça fait deux traits blancs).
    J'aurais du noter le taux de rétrécissement après décatissage mais je me souviens juste que ça allait. Le toucher gommé s'est quelque peu atténué avec ces quatre lavages, donc je vais simplement noter sur le bulletin : "est sur la bonne voie, doit poursuivre ses efforts".

    Mélilot fleur cuillère

      Évidemment tout ça plissote un peu, mais ça me va.

    Mélilot fleur cuillère

    Méliliot fleur cuillère nourrir flou juvénile piaf

    Mélilot fleur cuillère

    Tchip fort aimer hutte fais le toi même

      En comparant avec le satin de coton bio à morue de chez Sam'Oz, le tissu est similaire mais là où l'imprimé morue discret laissait tout le velouté du satin affleurer, il est ici complètement étouffé par l'enduction.

    Mélilot fleur cuillère

    **********

      J'ai profité de la commande pour importer quelques échantillons de 20x20cm des qualités et imprimés dont je voulais me faire un idée.

    Cotton Poplin Ultra : assez légère mais tellement raide que je ne vois pas ce que j'aimerais en faire en habillement. L'imprimé serait parfait sur une chemise jersiaise (c'est une chemise hawaïenne avec des fleurs de chez nous)

    Mélilot fleur cuillère
    Organic Sweet Pea Gauze : une double gaze bien lâche et molle -onaimeouonnaimepas- au toucher assez neutre, j'aime beaucoup l'imprimé en aquarelle. Sur un fond autre que blanc ça ferait réfléchire.

    Mélilot fleur cuillère

    Organic Cotton Knit Ultra : environ 15% d'extensibilité sans le tonus de l'élasthanne, convenable pour des T-shirts non moulants. Imprimé joli en petit sur écran, moche en vrai.

    Mélilot fleur cuillère

    Cotton Spandex Jersey : un poil moins agréable au toucher que le précédent mais bien élastique (30% facile). L'extension du tissu laisse apparaître le blanc de la fibre non imprimée mais ça reste harmonieux. Imprimé façon cyanotype fort sympathique.

    Mélilot fleur cuillère


  • Commentaires

    1
    annie
    Mercredi 31 Juillet à 13:15

    Sympa et utiles ces descriptifs des différentes qualité de tissus (merci), pour les imprimés chacun pour soi, il est vrai que je ne me jetterai pas sur le tissu de cette Melilot !

    Je retiens aussi le terme "jersiaise"... 

    2
    corinne
    Mercredi 31 Juillet à 17:46

    vu d'ici, il a l'air très bien ce tissu, malgré son rendu. Merci pour le décryptage sans concession des différents échantillons, on n'en a pas assez souvent, dommage.

    3
    Jeudi 1er Août à 06:41

    Moi je l'aime bien ta Mélilot.Le tissu va se faire c'est sûr!!!Grosses bises:)

    4
    Jeudi 1er Août à 16:22

    Dommage pour la combi de sudation, sinon, en photo, elle est très jolie cette mélilot !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :